Aller au contenu principal

Offres de projets de recherche

Les projets et chaires financés par Sentinelle Nord offrent aux étudiants et étudiantes à la maîtrise, au doctorat et au postdoctorat des occasions de recherche et de formation dans un cadre interdisciplinaire dynamique et novateur.

La liste ci-dessous est mise à jour à chaque nouvelle session à partir des projets Sentinelle Nord affichés sur le Site de placement de l'Université Laval (SPLA). Nous vous invitons également à consulter les Projets de recherche afin d'identifier le ou les projets qui vous intéressent, et à contacter directement les chercheurs responsables pour toute demande d'information.

 

Doctorat

 

Nutrition, biologie
Effets d'un extrait de canneberge riche en polyphénols sur la santé cardiométabolique et neurocognitive chez des personnes présentant une obésité abdominale: un essai contrôlé randomisé en double aveugle

Directrice : Andréanne Michaud

L'obésité abdominale est associée à une fonction cognitive altérée et à une augmentation du risque de maladies neurodégénératives. Les désordres métaboliques associés à l'obésité pourraient entrainer des altérations au niveau de la fonction et de la structure du cerveau, expliquant le lien entre l'obésité et une certaine dysfonction cognitive. Il est bien connu que l'apport alimentaire influence la composition et la diversité du microbiote intestinal et que sa perturbation joue un rôle central dans le développement de l'obésité et diverses altérations métaboliques. Bien que des études précliniques démontrent des résultats intéressants quant aux effets bénéfiques de la canneberge sur la santé cardiométabolique, l'effet de ce petit fruit sur la santé cardiométabolique chez l'humain est moins clair. De plus, même si les mécanismes qui sous-tendent les effets bénéfiques des polyphénols sur la fonction cérébrale et la cognition restent à élucider, certaines études suggèrent que ces effets pourraient être associés à leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes et à leur effet possible sur le système cérébrovasculaire. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un vaste projet de recherche comprenant des études précliniques et humaines financées par Sentinelle Nord et visant à comprendre les interactions entre l'environnement nordique et les chronobiotiques: l'impact sur la santé cardiométabolique et neurométabolique.

L'objectif général de cet essai clinique est d'évaluer le potentiel translationnel de la consommation d'un extrait de canneberge riche en polyphénols standardisé en proanthocyanidines (PACs) pour améliorer la santé cardiométabolique et neurocognitive chez des individus présentant une obésité abdominale.

Les travaux de recherche de notre équipe utilisent l'imagerie par résonance magnétique (IRM Philips, 3-Tesla), des tâches cognitives et plusieurs questionnaires afin de mieux comprendre les déterminants neurocomportementaux de la régulation de la prise alimentaire chez l'humain. Le recrutement des participants de ce projet débutera en septembre 2021. Le rôle de l'étudiant sera de participer à la collecte de données, le traitement et l'analyse des images de neuroimagerie, les analyses statistiques et la rédaction de manuscrits originaux.

Poste offert dans le cadre du projet Interactions entre l’environnement nordique et les chronobiotiques : Impact sur la santé cardiométabolique et neurométabolique

Pour plus d'information

Écologie terrestre, foresterie
Conséquences de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur le caribou forestier

Directeur : Daniel Fortin

Le caribou forestier a le statut d'espèce menacée au Canada. Ses populations sont vulnérables aux perturbations de son habitat, que ce soit par la coupe forestière, le feu ou les insectes ravageurs. Bien que les épidémies d'insectes affectent des zones plus grandes que celles touchées par les feux et la coupe combinées, l'impact des insectes sur le caribou demeure méconnu. Depuis 2006, une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette (Choristoneura fumiferana) fait rage sur la Côte-Nord du Québec. Le projet de doctorat vise à clarifier comment l'épidémie influence le réseau trophique du caribou forestier, particulièrement à évaluer comment l'insecte peut indirectement influencer la répartition du caribou, sa survie et le recrutement au sein de ses populations. L'étudiant(e) sera amené(e) à passer un été sur le terrain, en région éloignée, afin de réaliser des inventaires de l'habitat du caribou. Sinon, la majorité des données sont déjà acquise et le doctorant(e) se concentrera largement sur l'analyse des données (ex. localisations GPS de >100 caribous) et la simulation informatique.

Poste offert dans le cadre du projet Recherche interdisciplinaire pour comprendre l’évolution de la dynamique du réseau alimentaire et les menaces à la sécurité alimentaire dans la forêt boréale du Nord

Pour plus d'information

Apprentissage automatique, intelligence artificielle, climatologie
QAUJIKKAUT: développement d'un outil en ligne d'anticipation hâtive des événements météorologiques extrêmes et des risques naturels au Nunavik

Directeur : Thierry Badard

Les changements climatiques peuvent avoir de graves conséquences sur le développement durable des communautés nordiques et sur les activités touristiques, industrielles et gouvernementales dans le Nord. La bonne prise de décision pour l'atténuation de ces impacts et pour l'adaptation à ces impacts peut être étayée par la collecte et l'analyse de données relatives à ces impacts et également aux facteurs qui les induisent.

L'objectif du projet ciblé Qaujikkaut («alerte» en Inuktitut) est de développer un outil en ligne d'anticipation hâtive des évènements météorologiques extrêmes et des risques naturels au Nunavik. Cet outil sera basé sur les données accessibles en temps réel du réseau SILA de stations de suivi environnemental opéré par le Centre d'études nordiques (CEN) et le Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) au Nunavik.

Le principal objectif du ou de la candidat retenu sera de développer des modéles prédictifs et de prévoir les conditions environnementales problématiques au Nunavik. À l'aide de la base de données Qaujikkaut mise en place par d'autres étudiants et d'approches d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle telles que Decision Tree Learning (Rokach et Maimon, 2008), l'étudiant(e) développera des algorithmes de détection avancée des phénomènes météorologiques extrêmes et des risques naturels associés, en fonction des indicateurs climatiques et de leurs seuils. Il/Elle sera supervisé(e) par Thierry Badard et co-supervisé par François Laviolette et Richard Fortier.

Poste offert dans le cadre du projet QAUJIKKAUT : outil en ligne d’anticipation hâtive des événements météorologiques extrêmes au Nunavik basé sur le réseau SILA de stations de suivi environnemental

Pour plus d'information

Géologie, génie civil, génie géologique
QAUJIKKAUT: développement d'un outil en ligne d'anticipation hâtive des événements météorologiques extrêmes et des risques naturels au Nunavik

Directeur : Richard Fortier

Les changements climatiques peuvent avoir de graves conséquences sur le développement durable des communautés nordiques et sur les activités touristiques, industrielles et gouvernementales dans le Nord. La bonne prise de décision pour l'atténuation de ces impacts et pour l'adaptation à ces impacts peut être étayée par la collecte et l'analyse de données relatives à ces impacts et également aux facteurs qui les induisent.

L'objectif du projet ciblé Qaujikkaut («alerte» en Inuktitut) est de développer un outil en ligne d'anticipation hâtive des évènements météorologiques extrêmes et des risques naturels au Nunavik. Cet outil sera basé sur les données accessibles en temps réel du réseau SILA de stations de suivi environnemental opéré par le Centre d'études nordiques (CEN) et le Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) au Nunavik.

L'objectif du ou de la candidat sélectionné sera d'évaluer l'occurrence, les mécanismes de déclenchement et les impacts des risques naturels liés aux conditions environnementales extrêmes au Nunavik en réalisant et en analysant un inventaire des données historiques (PhD en ingénierie nordique ou climatologie sous la direction de Richard Fortier, Jean-Michel Lemieux et Daniel Nadeau).

Poste offert dans le cadre du projet QAUJIKKAUT : outil en ligne d’anticipation hâtive des événements météorologiques extrêmes au Nunavik basé sur le réseau SILA de stations de suivi environnemental

Pour plus d'information

Physique, chimie, sciences des matériaux
Développement et production de biomembranes fonctionnalisées pour la filtration de l'eau

Directeur : Younès Messaddeq

Ce projet, financé par Sentinelle Nord, porte sur le développement de biomembranes de filtration en vue de leur intégration dans un module de bioréacteur à membrane pour le traitement des eaux usées.

Les biomembranes, développées à partir de fibres nanocellulosiques, seront fonctionnalisées et caractérisées pour répondre aux cibles de performance en terme de capacité de filtration, de perméabilité, de résistance mécanique et de tendance à l'obstruction des pores. Après quoi, elles seront intégrées au module de bioréacteur à membrane à l'échelle laboratoire qui sera validé en utilisant des eaux synthétiques. Enfin, les biomembranes seront produites en grande quantité selon un design optimal pour être assemblées dans le module à l'échelle pilote qui sera évalué en temps réel dans un village nordique.

Poste offert dans le cadre du projet Développement d’une infrastructure municipale résiliente de traitement des eaux usées visant la réutilisation de l’eau au Nunavik

Pour plus d'information

Santé des populations, sciences médicales
Mobilisation et transfert de connaissances entre les communautés nordiques et Sentinelle Nord

Directrice : Holly Witteman

Pour que le transfert et la mobilisation des connaissances soient efficaces entre les équipes de recherche et la communauté, les savoirs communautaires doivent être intégrés aux projets de recherche et les connaissances issues de la recherche doivent être remises à la communauté de façon intelligible et utile. Pour y parvenir, en plus d'avoir un engagement de l'équipe de recherche et des organismes subventionnaires, il est aussi important de profiter de compétences spécialisées en engagement communautaire et en transfert et mobilisation des connaissances. Dans le cadre de ce projet, des chercheuses, des chercheurs, des designers, des étudiantes et des étudiants de l'Université Laval travailleront en collaboration avec des communautés nordiques afin d'optimiser le transfert et la mobilisation des connaissances issues de la recherche dans les régions arctiques et subarctiques.

Premièrement, nous identifierons des projets de recherche représentatifs, en cours ou récents, qui nous serviront d'études de cas. Nous mènerons ensuite des entrevues avec des membres de la communauté, des chercheuses et des chercheurs afin d'identifier quelles approches contribuent au succès ou à l'échec du transfert et de la mobilisation des connaissances en recherche. En nous basant sur ce que nous aurons appris, nous conduirons ensuite des ateliers de co-design qui permettront aux membres de la communauté, aux chercheuses et aux chercheurs de collaborer afin de créer des outils et des stratégies de transfert de connaissances utiles et utilisables pour toutes les personnes concernées.

Enfin, avec l'aide de responsables de projets Sentinelle Nord et de partenaires communautaires, nous optimiserons des outils et des stratégies développées. Notre projet proposera une conduite claire sur les moyens d'assurer le transfert et la mobilisation des connaissances dans les régions du Nord et viendra également construire une base solide pour la communication et la recherche communautaire.

Poste offert dans le cadre du projet Mobilisation et transfert de connaissances entre les communautés nordiques et Sentinelle Nord

Pour plus d'information

Géomatique, informatique, intelligence artificielle
Nouvelles méthodes de fouille de données massives à composante spatiale

Directeur : Thierry Badard

Un poste d'étudiant au doctorat est disponible au Département des sciences géomatiques de l'Université Laval. Dans le cadre de son projet, l'étudiant sera amené à concevoir et à développer des solutions logicielles pour le traitement et l'analyse de données massives ayant une composante spatiale. Ces solutions devront notamment s'appuyer sur les plus récentes innovations en données massives (Big Data), en intelligence artificielle (i.e. machine learning) et en fouille automatique de données.

Les travaux proposés s'inscrivent dans le cadre d'un projet de recherche financé par la stratégie Sentinelle Nord de l'Université Laval, elle-même soutenue par le Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada. L'objectif principal du projet est de comprendre comment la perturbation des écosystèmes affecte les micro-organismes des sols arctiques. Le projet repose sur l'utilisation d'un outil de culture microbienne in situ, nommé EcoChip, qui permet d'évaluer la croissance et d'identifier des micro-organismes dans leur milieu naturel tout en mesurant en temps réel les métadonnées environnementales. Le candidat au doctorat joindra l'équipe de recherche responsable du développement d'approches analytiques intégratives et innovantes permettant d'analyser la masse d'information non seulement récoltée par les EcoChips, mais aussi provenant de sources de données complémentaires (météorologiques, cartographiques, pédologiques, etc.) Les outils développés permettront de caractériser l'impact de changements environnementaux sur le Nord et de valoriser efficacement les micro-organismes trouvés dans ces environnements, ce qui améliorera la compréhension de l'environnement nordique et de son impact sur la santé humaine.

Poste offert dans le cadre du projet QAUJIKKAUT : outil en ligne d’anticipation hâtive des événements météorologiques extrêmes au Nunavik basé sur le réseau SILA de stations de suivi environnemental

Pour plus d'information

Anthropologie
Saimastianiq : Documenter, mobiliser et valoriser les pratiques juridiques inuit pour préserver l’harmonie sociale au Nunavik

Directrice : Caroline Hervé

L’étudiant.e recruté.e devra élaborer un projet de recherche qui servira à documenter les pratiques et les savoirs juridiques inuit par l’entremise de l’approche ethnographique, et pourra aussi participer à la mobilisation et à la diffusion des connaissances acquises, entre autres dans le cadre de colloques et la rédaction d’un livre sur les pratiques juridiques des Nunavimmiut.

Poste offert dans le cadre de la Chaire de recherche sur les relations avec le sociétés inuit

Pour plus d'information

Océanographie, écologie, modélisation
Modélisation de l'écologie des populations d'omble arctique du Nunavik

Directeur : Frédéric Maps

Les impacts du bouleversement climatique global sont les plus rapides et les plus forts dans les régions arctiques, entrainant dans leur sillage des changements majeurs mais encore mal compris des écosystèmes marins dont dépendent la sécurité alimentaire des communautés inuites du Nunavik. Ce stress s'ajoute aux changement socio-économiques en cours dans ces communautés qui se demandent aujourd'hui « Avec l'accélération des impacts du bouleversement climatique au Nunavik, est-ce que la quantité et la qualité nutritionnelle des nourritures traditionnelles resteront suffisantes pour soutenir nos futures générations ? ». Grâce à une approche de recherche participative visant à répondre aux besoins de nos partenaires Inuits, nous développerons ensemble des modèles numériques pour évaluer les impacts synergiques des changements écosystemiques, de récolte et de consommation de nourriture traditionnelle sur la santé et le bien-être des populations présentes et futures du Nunavik.

L'objectif spécifique de ce projet de Doctorat en Océanographie est de développer un modèle numérique de la dynamique de population de l'omble arctique (Salvenilus alpinus) combinant ses phases de vie océanique et dulcicoles dans les cours d'eau du Nunavik où il se reproduit.

Poste offert dans le cadre du projet Des systèmes alimentaires ruraux durables et résistants pour les générations futures de Nunavimmiut : promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux environnements nordiques en changement

Pour plus d'information

Océanographie, écologie, modélisation
Modélisation du transfert des acides gras essentiels dans les écosystèmes marins du Nunavik

Directeur : Frédéric Maps

Les impacts du bouleversement climatique global sont les plus rapides et les plus forts dans les régions arctiques, entrainant dans leur sillage des changements majeurs mais encore mal compris des écosystèmes marins dont dépendent la sécurité alimentaire des communautés inuites du Nunavik. Ce stress s'ajoute aux changement socio-économiques en cours dans ces communautés qui se demandent aujourd'hui « Avec l'accélération des impacts du bouleversement climatique au Nunavik, est-ce que la quantité et la qualité nutritionnelle des nourritures traditionnelles resteront suffisantes pour soutenir nos futures générations ? ». Grâce à une approche de recherche participative visant à répondre aux besoins de nos partenaires Inuits, nous développerons ensemble des modèles numériques pour évaluer les impacts synergiques des changements écosystemiques, de récolte et de consommation de nourriture traditionnelle sur la santé et le bien-être des populations présentes et futures du Nunavik.

L'objectif spécifique de ce projet de Maitrise en biologie est de modéliser le transfert des acides gras essentiels (oméga-3) à travers les réseaux trophiques marins, avec une attention particulière sur les espèces récoltées par les nunavimmiut.

Poste offert dans le cadre du projet Des systèmes alimentaires ruraux durables et résistants pour les générations futures de Nunavimmiut : promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux environnements nordiques en changement

Pour plus d'information

Océanographie, écologie, modélisation
Modélisation de la dynamique de l'habitat de la baleine noire de l'Atlantique Nord

Directeur : Frédéric Maps

Les impacts du bouleversement climatique global sont considérables dans les régions côtières de l'Atlantique Nord-Ouest, entrainant dans leur sillage des changements majeurs mais encore mal compris des écosystèmes dont dépendent certaines espèces particulièrement vulnérables, dont la baleine noire (Eubalaena glacialis). Au tournant de 2010, ces baleines ont commencé à délaisser leur habitat estival historique au large de la Nouvelle-Angleterre pour s'aventurer plus au nord dans le Golfe du Saint Laurent, ce qui entraine depuis une hausse marquée de leur mortalité.

En réponse, le gouvernement fédéral canadien a augmenté ses efforts de recherche sur l'écologie des baleines noires menés au sein du ministère de Pêches et Océans Canada, ainsi qu'en finançant des projets interdisciplinaires. Ainsi, ce doctorat s'inscrit dans un projet de grande envergure intitulé «Système Intégré de Modélisation de la Baleine noire de l'Atlantique - SIMBA».

L'objectif spécifique de ce projet de Doctorat en Océanographie est de développer et valider un ensemble de modèles de type «Species Distribution Model - SDM» tirant le meilleur parti de données satellitaires de pointe ainsi que de données d'abondance des proies principales de la baleine noire, les copépodes du genre Calanus.

Poste offert dans le cadre du projet Des systèmes alimentaires ruraux durables et résistants pour les générations futures de Nunavimmiut : promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux environnements nordiques en changement

Pour plus d'information

Océanographie, écologie, modélisation
Modélisation des réseaux trophiques marins du Nunavik

Directeur : Frédéric Maps

Les impacts du bouleversement climatique global sont les plus rapides et les plus forts dans les régions arctiques, entrainant dans leur sillage des changements majeurs mais encore mal compris des écosystèmes marins dont dépendent la sécurité alimentaire des communautés inuites du Nunavik. Ce stress s'ajoute aux changement socio-économiques en cours dans ces communautés qui se demandent aujourd'hui « Avec l'accélération des impacts du bouleversement climatique au Nunavik, est-ce que la quantité et la qualité nutritionnelle des nourritures traditionnelles resteront suffisantes pour soutenir nos futures générations ? ». Grâce à une approche de recherche participative visant à répondre aux besoins de nos partenaires Inuits, nous développerons ensemble des modèles numériques pour évaluer les impacts synergiques des changements écosystemiques, de récolte et de consommation de nourriture traditionnelle sur la santé et le bien-être des populations présentes et futures du Nunavik.

L'objectif spécifique de ce projet de Doctorat en Océanographie est d'adapter une modèle de réseau trophique de type "Ecopath with Ecosim" (EwE) à trois écosystèmes régionaux au large du Nunavik : l'Est de la Baie d'Hudson, le détroit d'Hudson, et la baie d'Ungava.

Poste offert dans le cadre du projet Des systèmes alimentaires ruraux durables et résistants pour les générations futures de Nunavimmiut : promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux environnements nordiques en changement

Pour plus d'information

 

Maîtrise

 

Biologie
Maîtrise sur les relations spatiales entre le caribou, l'orignal et le loup en forêt boréale

Directeur : Daniel Fortin

Nous sommes à la recherche d'un(e) étudiant(e) à la maîtrise intéressé(e) à évaluer le jeu spatial que se livre le caribou, l'orignal et le loup en forêt boréale, en fonction des patrons de disponibilité de nourriture. L'étudiant(e) pourra bénéficier d'une large base de données résultant du suivi télémétrique à long terme des trois espèces. Des observations fines sur le budget d'activités et le comportement d'approvisionnement de caribous et d'orignaux deviendra également disponible par l'utilisation de colliers GPS avec caméra intégrée. Des travaux de terrain sont prévus afin de caractériser la disponibilité de nourriture des deux proies.

Poste offert dans le cadre du projet Recherche interdisciplinaire pour comprendre l’évolution de la dynamique du réseau alimentaire et les menaces à la sécurité alimentaire dans la forêt boréale du Nord

Pour plus d'information

Limnologie, géochimie, optique
Suivi à fine échelle des émissions de gaz à effet de serre par les lacs thermokarstiques en région subarctique

Directeur et directrice : Daniel Nadeau, Isabelle Laurion

Le sort du pergélisol préoccupe de plus en plus la communauté scientifique. On y réfère régulièrement comme une «bombe climatique à retardement». En dégelant, le pergélisol forme de petits plans d'eau riches en carbone organique, appelés lacs thermokarstiques, qui peuvent émettre beaucoup de méthane, un gaz à effet de serre (GES) puissant. En dépit de leur importance, les mesures sur le terrain de ces émissions demeurent ponctuelles et localisées, en partie en raison de la difficulté d'accès au milieu nordique, mais aussi dû à des limitations technologiques.

L'objectif du projet proposé est de tirer profit des avancées technologiques réalisées dans le cadre du projet Bond2.0, intitulé Déployer des technologies de détection basées sur la lumière pour le suivi des gaz climatiquement actifs dans l'Arctique en mutation, pour avancer nos connaissances sur les émissions de GES des lacs thermokarstiques en région subarctique. Plus spécifiquement, le projet vise à mieux comprendre les conditions atmosphériques et limnologiques menant aux émissions de GES les plus soutenues. Quelques lacs dans la vallée Tasiapik, près du village inuit d'Umiujaq au Nunavik, seront instrumentés à cet effet. Une campagne de mesures s'appuyant sur des capteurs optiques de nouvelle génération permettra notamment de lever le voile sur la variabilité spatiotemporelle de ces flux. Le projet est financé par Sentinelle Nord.

Poste offert dans le cadre du projet BOND2.0 — Déployer des technologies de détection basées sur la lumière pour le suivi des gaz climatiquement actifs dans l’Arctique en mutation

Pour plus d'information

Écologie terrestre, foresterie
Conséquences de la tordeuse des bourgeons de l'épinette sur le caribou forestier

Directeur : Daniel Fortin

Le caribou forestier a le statut d'espèce menacée au Canada. Ses populations sont vulnérables aux perturbations de son habitat, que ce soit par la coupe forestière, le feu ou les insectes ravageurs. Bien que les épidémies d'insectes affectent des zones plus grandes que celles touchées par les feux et la coupe combinées, l'impact des insectes sur le caribou demeure méconnu. Depuis 2006, une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette (Choristoneura fumiferana) fait rage sur la Côte-Nord du Québec. Le projet de doctorat vise à clarifier comment l'épidémie influence le réseau trophique du caribou forestier, particulièrement à évaluer comment l'insecte peut indirectement influencer la répartition du caribou, sa survie et le recrutement au sein de ses populations. L'étudiant(e) sera amené(e) à passer un été sur le terrain, en région éloignée, afin de réaliser des inventaires de l'habitat du caribou. Sinon, la majorité des données sont déjà acquise et le doctorant(e) se concentrera largement sur l'analyse des données (ex. localisations GPS de >100 caribous) et la simulation informatique.

Poste offert dans le cadre du projet Recherche interdisciplinaire pour comprendre l’évolution de la dynamique du réseau alimentaire et les menaces à la sécurité alimentaire dans la forêt boréale du Nord

Pour plus d'information

Génie du bois, génie chimique, chimie
Développement d'un bioproduit permettant le rétablissement des sites miniers

Directrice : Véronic Landry

Ce projet, financé par Sentinelle Nord, porte sur le développement d'un bioproduit qui sera utilisé pour le rétablissement des sols miniers.

La technologie qui sera développée vise à piéger des semences et micro-boutures au coeur d'une matrice polymère biocompatible et biodégradable (ex. : film composé de polysaccharides, alginate, chitosane, etc.). Cette matrice devra contenir un milieu organique propice à la croissance des semences et micro-boutures. Pour ce faire, différents sous-produits de l'industrie du bois (copeaux, boues de papeterie, papiers recyclés, biochar, etc.) pourront être ajoutés à la matrice polymère.

Poste offert dans le cadre du projet L’écogénomique des zones minières pour un Nord canadien durable (GENOSCAN)

Pour plus d'information

Santé des populations, sciences médicales
Mobilisation et transfert de connaissances entre les communautés nordiques et Sentinelle Nord

Directrice : Holly Witteman

Pour que le transfert et la mobilisation des connaissances soient efficaces entre les équipes de recherche et la communauté, les savoirs communautaires doivent être intégrés aux projets de recherche et les connaissances issues de la recherche doivent être remises à la communauté de façon intelligible et utile. Pour y parvenir, en plus d'avoir un engagement de l'équipe de recherche et des organismes subventionnaires, il est aussi important de profiter de compétences spécialisées en engagement communautaire et en transfert et mobilisation des connaissances. Dans le cadre de ce projet, des chercheuses, des chercheurs, des designers, des étudiantes et des étudiants de l'Université Laval travailleront en collaboration avec des communautés nordiques afin d'optimiser le transfert et la mobilisation des connaissances issues de la recherche dans les régions arctiques et subarctiques.

Premièrement, nous identifierons des projets de recherche représentatifs, en cours ou récents, qui nous serviront d'études de cas. Nous mènerons ensuite des entrevues avec des membres de la communauté, des chercheuses et des chercheurs afin d'identifier quelles approches contribuent au succès ou à l'échec du transfert et de la mobilisation des connaissances en recherche. En nous basant sur ce que nous aurons appris, nous conduirons ensuite des ateliers de co-design qui permettront aux membres de la communauté, aux chercheuses et aux chercheurs de collaborer afin de créer des outils et des stratégies de transfert de connaissances utiles et utilisables pour toutes les personnes concernées.

Enfin, avec l'aide de responsables de projets Sentinelle Nord et de partenaires communautaires, nous optimiserons des outils et des stratégies développées. Notre projet proposera une conduite claire sur les moyens d'assurer le transfert et la mobilisation des connaissances dans les régions du Nord et viendra également construire une base solide pour la communication et la recherche communautaire.

Poste offert dans le cadre du projet Mobilisation et transfert de connaissances entre les communautés nordiques et Sentinelle Nord

Pour plus d'information

Science des aliments, nutrition, biochimie, toxicologie
Évaluer la qualité alimentaire et les saveurs distinctives d’algues marines et de mollusques du Nunavik

Directrice : Lucie Beaulieu

L'objectif général de notre projet vise à évaluer l'arôme et la qualité des tininnimiutait et examiner leurs saveurs distinctives, leur potentiel nutritionnel, et la sécurité alimentaire. Il se décline en trois objectifs spécifiques: 1) Évaluer la composition nutritionnelle des algues marines et des mollusques. 2) Identifier et quantifier les composés associés à la saveur distinctive des algues marines et des mollusques. 3) Évaluer les contaminants chimiques et microbiologiques environnementaux potentiels.

Poste offert dans le cadre de Tininnimiutait : Évaluer le potentiel des aliments marins locaux accessibles depuis le littoral pour accroître la sécurité alimentaire et la souveraineté au Nunavik

Pour plus d'information

Santé communautaire
Modélisation de la chaine de valeur des nourritures traditionnelles des communautés du Nunavik

Directeur : Frédéric Maps

Les impacts du bouleversement climatique global sont les plus rapides et les plus forts dans les régions arctiques, entrainant dans leur sillage des changements majeurs mais encore mal compris des écosystèmes marins dont dépendent la sécurité alimentaire des communautés inuites du Nunavik. Ce stress s'ajoute aux changement socio-économiques en cours dans ces communautés qui se demandent aujourd'hui «Avec l'accélération des impacts du bouleversement climatique au Nunavik, est-ce que la quantité et la qualité nutritionnelle des nourritures traditionnelles resteront suffisantes pour soutenir nos futures générations ?»

Grâce à une approche de recherche participative visant à répondre aux besoins de nos partenaires Inuits, nous développerons ensemble des modèles numériques pour évaluer les impacts synergiques des changements écosystemiques, de récolte et de consommation de nourriture traditionnelle sur la santé et le bien-être des populations présentes et futures du Nunavik.

L'objectif spécifique de ce projet de Maitrise en santé communautaire est de modéliser la chaine de valeur des éléments de nourriture traditionnelle provenant de la mer pour les communautés inuites du Nunavik. Il s'agira de suivre les coûts et revenus associés à la récolte d'espèces marines de l'Océan à l'assiette, afin de pouvoir mieux comprendre les impacts de changements environnementaux en cours sur la sécurité alimentaire de ces communautés.

Poste offert dans le cadre du projet Des systèmes alimentaires ruraux durables et résistants pour les générations futures de Nunavimmiut : promouvoir la sécurité alimentaire tout en s’adaptant aux environnements nordiques en changement

Pour plus d'information

Microfluidique
Développement de microsystèmes optofluidiques et d'un système portable pour l'étude du microbiome aquatique en Arctique

Directeur : Denis Boudreau

En tant qu'étudiant ou étudiante gradué(e), vous aurez l'opportunité, dans le cadre d'un projet financé par Sentinelle Nord, de poursuivre le développement d'un instrument portable de cytométrie en flux pour l'étude des populations de phytoplanctons, d'eucaryotes et de virus en Arctique à l'aide de techniques de fluorescence et de diffusion. Dans le cadre de ce projet, vous serez amené(e) à travailler sur des microsystèmes incorporant de la microfluidique avec des composantes d'optique guidée dans le but d'incorporer et d'automatiser des fonctions de marquage, de détection et de tri cellulaire. Ce micro-dispositif sera interfacé dans un système portable que vous serez amené à adapter et à bonifier. Finalement, une partie importante de ce projet sera de démontrer l'utilité de l'instrument pour effectuer des mesures in situ sur le terrain. Vous travaillerez au sein du groupe de recherche du Professeur Denis Boudreau, une équipe dynamique ayant à cœur l'encadrement, l'intégration des nouveaux étudiants et la coopération. Cette équipe composée de chercheurs ayant des formations en chimie et en ingénierie (physique, électrique, mécanique) se distingue par son approche multidisciplinaire qui combine une expertise en synthèse de nanomatériaux plasmoniques et de capteurs moléculaires avec le développement d'instrumentation dédiée basé sur des méthodes optiques et microfluidiques, avec l'objectif d'offrir des outils analytiques innovants pour répondre aux enjeux présents et futurs des sciences de la vie. Dans le cadre de vos études, vous travaillerez au Centre d'optique, photonique et laser (COPL), une institution reconnue mondialement pour son expertise en optique et son infrastructure de recherche de pointe, ainsi qu'en étroite collaboration avec des chercheurs en limnologie arctique.

Pour plus d'information

Des questions?